Warning: A non-numeric value encountered in /var/www/www-root/data/www/francemedicalsolution.fr/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5763
Sélectionner une page

L'homéopathie

Les objectifs de l’homéopathie :

L’homéopathie n’est pas une technique qui permet de traiter que les symptômes de la maladie, mais une technique qui traite entièrement cette dernière. Ainsi, l’homéopathie est basée sur le traitement holistique des maladies. Pour l’homéopathe, l’état du patient dans un contexte général et mental, est un facteur extrêmement important, dans le cadre d’un traitement homéopathique.

L’homéopathe attire l’attention sur le désir qu’a le patient de guérir les symptômes souhaités. Dans le même temps, il cherche à découvrir les autres symptômes sur différents types de dysfonctionnements du corps que le patient peut considérer comme étant mineurs.

En homéopathie, on suppose que la maladie soit un trouble ou un déséquilibre de l’organisme. La maladie du patient est ainsi basée sur ses caractéristiques psychologiques et physiques. C’est pourquoi les traitements homéopathiques sont compatibles avec ses caractéristiques. Ainsi, pour deux patients souffrant de la même maladie, les traitements vont varier en fonction de leurs états individuels. Dans certains cas, un seul et même médicament sera appliqué lorsque le traitement des maladies est semblable.

L’homéopathie est une forme de traitement qui est fondée sur le principe de «similitude ». Ce qui signifie qu’une personne peut être traitée par une substance créée par une plante, une matière minérale ou une autre personne ayant les mêmes symptômes, mais en bonne santé. Ce principe a été mis en avant par le célèbre médecin grec Hippocrate.

Une histoire pleine de rebondissement

Le médecin allemand Samuel Hahnemann au début du XIXe siècle s’est intéressé aux pensées d’Hippocrate. Il croyait que la science médicale de son temps était plus néfaste, à la place d’aider réellement les patients. Hahnemann a alors fait une expérience sur lui même afin de comprendre pourquoi la quinine était efficace contre la malaria. Il a prélevé une petite quantité de quinine qu’il s’est injecté et s’est rendu compte que cette quinine peut activer les symptômes de la malaria. Des expériences ultérieures ont permis de certifier au médecin que le corps humain peut résister à la maladie par «imitation» de ses symptômes. Ainsi le semblable peut soigner le semblable.

Une petite quantité d’un traitement (tel que la quinine) peut donc provoquer chez les personnes en bonne santé, les signes d’une maladie (tel que la malaria) et ce composant peut être alors appliqué comme traitement de cette maladie. Pour des expériences dans lesquelles les personnes sont en bonne santé, ont leurs donnent alors de petites doses de médicaments différents et ont enregistrent les symptômes qui se manifestent. Par la suite, ces médicaments sont délivrés aux patients souffrant des mêmes symptômes de façon fortement diluée. Très souvent, ces résultats sont assez impressionnants.

Les règles de Hahnemann :

Les règles définies par Hahnemann sont la clé de l’homéopathie. Les qualités curatives des différents composants d’origine minérale et végétale sont alors reconnues. La dilution significative réduit la proportion d’additifs qui causent des effets secondaires et imprévisibles.

Les homéopathes sont arrivés à la conclusion que les symptômes de la maladie disparaissent dans l’ordre inverse de la manifestation de cette dernière. En d’autres termes, les symptômes qui sont apparus en dernier vont disparaître en premier.

Après l’utilisation d’un traitement homéopathique, les médecins reconnaissent un certain décalage dans l’état de santé du patient. Mais ça dépend de plusieurs facteurs tels que la source de la maladie, le degré de cette dernière, de l’humeur et du traitement du patient.

Les remèdes homéopathiques ne nuisent pas à la santé, même s’ils imitent les symptômes de la maladie. Cependant vous devez le faire en suivant les conseillent d’un médecin.

Share This